USM Bel Abbès: Des insuffisances criardes

8 Nov , 2018 à 8:34  

M. O. Noureddine

USM Bel Abbès: Des insuffisances criardes

C’est une déception de plus pour l’USMBA et ses supporters, car les protégés de l’entraîneur Bouzidi ont raté une bonne opportunité de quitter l’avant-dernière place en concédant un autre nul dans leur antre. Tout avait pourtant bien commencé. Les locaux, en verve dès l’entame des débats et combatifs, menaient au score contre les banlieusards à trente minutes de la fin du match. Le but de Tabti a fait vibrer les travées du stade du 24-Février 1956. L’USMBA croyait que la victoire était dans la poche, mais Zorgane a refroidit l’ardeur des Unionistes en égalisant. Le keeper Ghoul, fautif sur cette action, n’a pas été ménagé par les inconditionnels du club, lui faisant des reproches après le but du PAC. Il est vrai que ce portier s’est fait avoir sur le tir anodin de Zorgane. Il serait cependant exagéré de lui faire endosser toute la responsabilité de ce faux pas. Car les attaquants de la formation unioniste ont manqué de réalisme et de concentration devant les bois adverses.
Après plusieurs tentatives, et au moment même où le public croyait au but, la maladresse des attaquants permettra au portier du Paradou de s’illustrer. Même le maître à jouer de l’USMBA, Tabti, et le remuant Zouari qui, d’habitude, étaient derrière toutes les balles décisives de leur équipe, jouaient en retrait. Ceci pour dire les difficultés auxquelles s’est heurtée la formation de l’entraîneur Bouzidi et renseigne sur les insuffisances de l’effectif cette saison, notamment en ce qui concerne les créateurs de jeu et les attaquants, qui savent faire la différence quand il le faut. Toujours est-il que les joueurs du PAC doivent une fière chandelle à la maladresse des attaquants de l’USMBA, qui n’ont pas su exploiter leurs occasions. Autrement, la donne aurait complètement changé. L’entraîneur Bouzidi était déçu par ce nul pour le moins inattendu face à une formation largement prenable. « La victoire était à notre portée si les joueurs s’étaient mieux appliqués devant les bois adverses », nous a confié ce technicien. Mais il y a eu trop de maladresses pour espérer un retournement de situation. Plus entreprenant et particulièrement dans les duels lors de la seconde période, le Paradou a adopté une sorte de faux rythme qui lui convient à merveille. Les joueurs du PAC attendaient patiemment les imprécisions dans les transmissions pour récupérer le ballon.

Bien sûr, les résultats ne sont pas définitifs car le chemin est encore long, mais la tendance n’est pas à l’avantage des « Vert et Rouge » qui accusent un retard assez inquiétant. D’aucuns diront que l’actuelle situation est un aboutissement logique des difficultés vécues par le club. En effet, le spectre de la relégation plane sur la formation unioniste qui a laissé filer un nombre considérable de points sur ses terres et se trouve à présent dans une situation compliquée.

The post USM Bel Abbès: Des insuffisances criardes appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.