Un bureau d’aide à la nationalité française ouvre à Alger

13 Fév , 2018 à 12:00  

Algérie – La nationalité française draine de plus en plus d’Algériens qui tentent par tous les moyens de rallier l’autre côté de la rive. Pour ce faire, certains recourent aux passeurs de migrants, d’autres préfèrent cependant des méthodes plus administratives.

Un “bureau d’aide à la nationalité française a ouvert ses portes à Alger, dans la commune Bir Khadem, a-t-on constaté. Ce bureau, qui se dit “indépendant de l’ambassade de France à Alger”, affirme accompagner les Algériens ou descendants d’Algériens nés avant le 1er janvier 1963 pour obtenir la nationalité française.

Selon nos informations, le BANF a été lancé par le fabricant français de papiers et tampons sécurisés, Securidoc, qui était en lice dans la course pour la succession du prestataire d’externalisation des demandes de visas pour la France, TLS Contact.

Outre la pille de documents à fournir à ce prestataire, le citoyen algérien voulant se faire aider devra débourser, dans un premier temps, la somme de 20 000 DA. “A réception de votre dossier, le BANF effectuera toutes les recherches et démarches administratives auprès de l’état civil Français et les tribunaux administratifs en France afin de retrouver le décret de nationalité ou de réintégration dans la nationalité Française.”, promet ce bureau.

The post Un bureau d’aide à la nationalité française ouvre à Alger appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.

, , ,