Syrie: l’ONU veut des « accords » pour éviter un « bain de sang » à Idleb

9 Août , 2018 à 18:18  

GENÈVE – L’ONU a pressé jeudi la communauté internationale de trouver des « accords » pour empêcher « un bain de sang » dans la province d’Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, la dernière à échapper quasi entièrement au contrôle du gouvernement.

« Cette guerre ne doit pas se terminer par un bain de sang, mais par des accords« , a déclaré le chef du groupe de travail humanitaire de l’ONU sur la Syrie, Jan Egeland, lors d’un point presse à Genève. « Il faut des pourparlers, il faut des accords« , a-t-il insisté, exhortant les trois pays garants des pourparlers d’Astana – la Russie, l’Iran et la Turquie – mais aussi les pays occidentaux et ceux du Golfe, à trouver des solutions, alors même que les forces gouvernementales syriennes ont commencé à bombarder des positions terroristes dans la province en vue d’un assaut.

« J’espère que les meilleurs diplomates et les meilleurs émissaires militaires vont s’asseoir et discuter de la manière d’éviter un bain de sang de civils. »

Les troupes syriennes ont en effet repris des pans entiers du pays ces derniers mois avec l’aide de la Russie, qui a négocié une série d’accords de reddition avec les rebelles. M. Egeland a estimé que « des milliers d’individus pourraient être désignés comme terroristes par l’ONU » à Idleb. Mais, a-t-il relevé, « la grande majorité des groupes armés dans le nord-ouest ne sont pas sur la liste des terroristes. Il devrait être possible d’avoir des accords dans le nord-ouest« . La situation à Idleb est « mauvaise maintenant, elle pourrait être cent fois pire« , a-t-il jugé, appelant par ailleurs la Turquie à laisser ses frontières ouvertes en cas d’afflux de réfugiés syriens

The post Syrie: l’ONU veut des « accords » pour éviter un « bain de sang » à Idleb appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.