Représentation diplomatique française en Algérie: Un seul consulat pour Annaba et Constantine

10 Juil , 2018 à 11:19  

Par 

Le consul général de France à Annaba et Constantine, Patrick Poinsot, présent à la capitale de l’Est a saisi l’occasion pour officialiser le nouveau dispositif relatif à un décret diplomatique portant sur la nouvelle appellation du diplomate.
Désormais a-t-il annoncé devant une importante délégation d’officiels algériens, dont le wali, Abdel Samiaa Saidoune, des élus, les recteurs et responsables des trois universités que compte Constantine «ce n’est plus le consulat général de France à Annaba, mais de Annaba et Constantine».
Ravi de ce nouveau pas dans les relations entre les deux pays, le diplomate ne manquera pas de rappeler que le consulat général de France à Constantine avait été fermé depuis 27 ans, mais «que voilà une initiative qui vient d’être concrétisée grâce à la volonté des deux pays».
Cette nouvelle mesure avait été déclenchée comme idée en novembre dernier, mais sera vite une réalité saluée par les deux pays. Cette démarche, ajoutera le représentant de la diplomatie française, «ne peut être qu’un nouvel élan pour avancer ensemble», notamment que «cette nouvelle appellation intervient comme un grand témoignage de considération et d’importance qu’accorde la France à la troisième métropole de l’Algérie, une ville, l’une des plus anciennes d’ailleurs qui a son histoire, sa culture, ses écrivains, artistes, ses sportifs».
Le consul général de France à Annaba et Constantine, citera quelques noms connus sur la scène et soulignera que «cette appellation est la troisième à laquelle a procédé la diplomatie française, après celle du Canada et le Royaume-Uni». La mission est aujourd’hui, a-t-il ajouté, d’appuyer les efforts de l’Institut français et surtout approfondir les relations, chose qui va obliger le consul général d’être présent plus souvent à Constantine. C’est ce qu’il a confirmé devant ses invités en s’adressant directement au wali pour encourager le jumelage entre Constantine et Grenoble.
Par ailleurs, le consul général s’est prononcé sur les relations bilatérales plus importantes, à savoir les relations de partenariat économique.
Il atteste déjà que l’Algérie et la France entretiennent de très bonnes relations, précisant que la nouvelle démarche sera certainement un pas de plus pour approfondir la coopération économique, sociale et culturelle afin d’atteindre les objectifs dans l’intérêt des deux pays. Il parlera aussi d’échange qui reste un besoin humain.

The post Représentation diplomatique française en Algérie: Un seul consulat pour Annaba et Constantine appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.