Près de 350 milliards pour les salaires et le paiement des créances: Un budget primitif de 530 milliards, pour 2019, approuvé par l’APC d’Oran

6 Déc , 2018 à 8:42  

D. B.

Près de 350 milliards pour les salaires et le paiement des créances: Un budget primitif de 530 milliards, pour 2019, approuvé par l’APC d’Oran

     Réunis en session ordinaire, sous la présidence du vice-président M. Ouad Mohamed, l’Assemblée populaire communale (APC) d’Oran a approuvé un budget primitif de 530 milliards pour l’exercice 2019. Une grande partie de ce budget soit 330 milliards a été consacrée aux salaires des quelque 8.000 travailleurs de la commune, couvrant la paie des 12 mois de l’année prochaine.
Outre les salaires des communaux, près de 20 milliards ont été prélevés du BP pour le paiement des créances contractées auprès de Sonelgaz , SEOR, Naftal et des Sociétés d’assurances. Même si le BP 2019 a connu une légère hausse comparativement avec l’exercice actuel (2018), et nette augmentation des recettes communales avec des perceptions de taxe avoisinant les 60 milliards, avec une facture de fonctionnement très lourde, la ville d’Oran a toutes les peines du monde à équilibrer son budget et optimiser l’équipement et l’investissement.
Avec des dépenses qui, malgré les efforts restent, encore, loin de la rationalisation préconisée, des recettes fort disproportionnées avec les ressources propres, le budget communal qui oscille autour de 500 milliards ne répond plus aux besoins d’une cité métropolitaine. Il n’y a pas péril en la demeure, certes, mais l’équipe de Boukhatem sent le danger se rapprocher. Ce n’est pas l’intuition du Conseil municipal, ce n’est pas non plus un scénario qui ressort d’une étude-projection, ce sont les faits, les vicissitudes de la gestion quotidienne et la tendance des évènements sur la scène qui le prédisent. Il y a urgence de revoir le système archaïque et inefficace de la trésorerie communale et de mettre à niveau la Régie, afin d’améliorer les recettes.
A ce titre, lors de l’exécutif ayant précédé cette Assemblée générale, le vice-président de l’APC d’Oran M. Aoued qui a présidé cette réunion, avait annoncé dans ce contexte qu’une « Commission mixte (Trésor /Administration/ élus) a été mise sur pied pour l’étude du dossier des recouvrements et des recettes communales. Elle planchera, dans une semaine, à la mise en application effective, sur le terrain, des textes et des lois balisant les recouvrements et les recettes». Il a, également, dit que la réunion du jour fait suite aux dernières recommandations émanant du chef de l’Exécutif communal, M. Nourredine Boukhatem, lors d’une séance de l’exécutif consacrée au service public, à la collecte des déchets, à l’état de la disponibilité des moyens et des camions, à l’assainissement des dettes ainsi qu’à un dossier sur la situation des personnels et des contractuels.

Concernant le chapitre de la fiscalité communale, le maire avait, rappelons-le, durant cette réunion, fait état d’un certain laxisme, en matière de la situation réelle des dettes contractées auprès des organismes et partenaires de la commune.

The post Près de 350 milliards pour les salaires et le paiement des créances: Un budget primitif de 530 milliards, pour 2019, approuvé par l’APC d’Oran appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.

,