Oran : Rentrée universitaire à l’Usto et à l’ENPO Nombre record d’étudiants et de nouvelles filières

13 Sep , 2017 à 12:50  

Avec l’amélioration du taux de réussite au baccalauréat 2017, il était à prévoir une arrivée importante de nouveaux étudiants dans les campus oranais.

Ainsi à l’université Mohamed-Boudiaf ex USTO, ce sont près de 4 600 nouveaux étudiants qui sont attendus, les transferts inclus. Pour l’heure, le nombre d’inscrits a atteint les 4 490 nouveaux étudiants. L’USTO devrait compter au titre de l’année universitaire 2017-2018 pas moins de 26 000 étudiants pour 1 000 enseignants. Ce campus se dote également de nouvelles filières : industrie et pétrochimie, travaux publics, environnement et maintenance et sécurité. Ce qui interpelle d’année en année, ce sont les créations de filières, qui existent déjà dans d’autres universités et des instituts spécialisés et donc met en avant la question de la complémentarité qui devrait se exister.

A l’Ecole nationale polytechnique d’Oran, Maurice-Audin, ce sont en tout 750 nouveaux étudiants qui seront accueillis, dont 400 nouveaux bacheliers. 350 étudiants lauréats du concours national 2017, d’accès aux écoles supérieures, vont être orientés vers les 11 spécialités d’ingénieurs opérationnels.

A l’ENPO, également l’on annonce la création de nouvelles spécialités qui concerneront le «management industriel et logistique», dans le cadre de la filière Génie industrielle.
Par ailleurs, l’ENPO, a adopté une démarche à l’internationale en s’inscrivant dans un cycle de formation à l’internationale, grâce à un partenariat mis en place avec le «Service d’aide aux jeunes entreprises de Montréal-Centre» (SAJE) et portant sur le thème «La formation et le transfert d’expertise en gestion conseil». Des conférenciers interviendront à cette occasion pour des cycles de formation destinés aux enseignants.
Fayçal M.

Source d'origine de l'article : lire.

, , , , , ,