Nouvelle Nissan Leaf: L’électrique en révolution

13 Sep , 2017 à 15:12  

La Nissan Leaf fait partie des modèles pionniers dans la diffusion en masse de voitures électriques. Sept ans et 300 000 exemplaires plus tard, la nouvelle Leaf reprend le flambeau du premier modèle dans un contexte socio-culturel de plus en plus favorable aux motorisations alternatives.

La nouvelle chaîne cinématique e-­powertrain intègre un moteur électrique plus puissant et plus coupleux. Le couple maxi atteint désormais 320 Nm (280 Nm pour la première version) et la puissance culmine désormais à 150 ch contre 109 auparavant. La vitesse maxi est annoncée à 144 km/h. Les dimensions du pack de batteries sont inchangées, mais la densité énergétique augmente de 67%, embarquant désormais 40 kWh.

L’autonomie revendiquée est donc de 378 km selon la norme NEDC, valeur dont il faut retrancher un bon tiers pour arriver à des projections réalistes. Le temps de recharge à 100% est de 16 heures sous 3 kW, et 8 heures avec un chargeur capable de délivrer 6 kW de puissance.
Les dimensions évoluent relativement peu, avec une longueur qui passe de 4.45 m à 4.49 m, une largeur de 1 790 mm et une hauteur de 1540 mm.

L’empattement de 2700 mm est inchangé, et le poids n’évolue quasiment pas (1535 kg). La nouvelle Leaf est équipée d’une e­Pedal. Celle-ci permet de démarrer, accélérer, décélérer, et stopper complètement le véhicule en ajustant la pression sur la pédale d’accélérateur. Lorsque celle­-ci est totalement relâchée, un système de freinage régénératif est automatiquement appliqué et immobilise le véhicule.

La voiture reste stable, y compris dans les fortes pentes, jusqu’à ce que l’accélérateur soit à nouveau enclenché. Une pédale de frein conventionnelle reste disponible.

Source d'origine de l'article : lire.

,