Notre usine de Sétif produira 2 millions de pneus/an à partir de 2018 (groupe Iris)

14 Sep , 2017 à 0:51  

L’investissement est de l’ordre de 21 milliards de dinars (189 millions de dollars), a indiqué Nazim Saib, directeur de marketing du groupe.

 

Le coût de l’investissement dans la méga-usine de pneumatiques qu’entend ouvrir à Sétif le groupe Irisse situera à hauteur de 21 milliards de dinars (189 millions de dollars). C’est ce qu’a indiqué aujourd’hui, dans une rencontre avec des journalistes, Nazim Saib, le directeur de marketing du groupe. Cet investissement a été consenti, a-t-il ajouté, dans l’objectif d’alimenter le marché local mais aussi d’exporter notamment vers l’Afrique, l’Europe et le Moyen-Orient.

IRIS est la marque commerciale de l’entreprise algérienne Saterex, créée en 2004, et spécialisée dans la fabrication des produits électroniques et électroménagers.

L’usine, a précisé Nazim Saib, entrera en production d’ici le début de l’année 2018, avec une capacité de production de 2 millions de pneus/an, touts calibres confondus.

A présent, la partie génie civile de l’usine est achevée et toute l’infrastructure réalisée, assure Nazim Saib. Et d’ajouter : « Nous sommes en pleine phase d’équipement qui sera achevée d’ici la fin de l’année en cours. A partir de là, nous enterrerons dans la phase de production et par la suite la phase de commercialisation. »

Pour rappel, tel que rapporté par la presse algérienne en avril 2016, le coût de l’investissement dans cette usine de pneumatiques se situait autour de 13 milliards de dinars, soit 8 milliards de dinars de moins que le chiffre annoncé par Nazim Saib.

Nadir Allam

Source d'origine de l'article : lire.

, , , ,