Mme Benghebrit impute la relative faiblesse des moyennes obtenues par des élèves au renouvellement « incessant » du corps enseignant

6 Jan , 2019 à 13:06  

En réponse aux organisations syndicales d’enseignants affirmant que seuls 45% des élèves du cycle secondaire ont réussi à obtenir la moyenne lors de leur dernier examen, la ministre de l’Education assure, pour sa part, qu’ils ont été plus de 50% à avoir dépassé ce pourcentage .

Mme Nouria Benghebrit signale de plus que ce pourcentage a été obtenu dans « plus de 90% des établissements scolaires » et qu’il résulte des évaluations entreprises spécialement pour ce premier trimestre de scolarisation.

S’exprimant, dimanche, à l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, la ministre estime ces résultats « satisfaisants »,  du fait, dit-elle, que 86% des élèves du cycle primaire ont obtenu la moyenne, suivis de 66% des collégiens et de 63% des élèves du secondaire.

Pour autant, reconnait-elle, cela ne signifie pas que compte tenu du niveau atteint et de maitrise des compétences, « nous sommes satisfaits ». Il reste, déclare-t-elle à comparer ces résultats par rapport « au défi qu’on s’est donné » d’atteindre un niveau d’éducation de qualité.

Pour ce qui concerne les élèves n’ayant pas obtenu la moyenne, la ministre signale que les directions et les inspections de l’éducation de wilayas ont été instruites d’entreprendre des sessions de rattrapage adaptées, aux fins, explique-t-elle, de récupérer ceux dont les notes se situent en dessous de la moyenne.

Du taux de redoublement scolaire, estimé à plus de 30%, elle annonce qu’un certain nombre de dispositifs ont été mis en place, parmi lesquels et outre des sessions de rattrapage, figurent une formation poussée et un accompagnement suivi des enseignants.

Des distorsions relevées en matière d’enseignement et des résultats auxquels elles ont donné lieu, l’intervenante les impute à l’augmentation « constante» du nombre d’élèves à scolariser et au renouvellement «incessant»  du corps d’encadrement, dont elle relève que près d’un tiers des ellecties a été renouvelé sur une période de cinq années.

Entre autres mesures retenues pour améliorer la qualité de l’enseignement, Mme Benghebrit fait état de l’élaboration d’un Plan stratégique national de formation des inspecteurs, de guides et d’un ensemble d’outils didactiques à l’intention des enseignants.

En plus des 18.000 déjà enrôlés  en 2018, la ministre annonce que de nouveaux recrutements d’enseignants devraient avoir lieu, en 2019, aux fins de doter les nouveaux établissements primaires, moyens et secondaires programmés.

The post Mme Benghebrit impute la relative faiblesse des moyennes obtenues par des élèves au renouvellement « incessant » du corps enseignant appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.