Mali : le Conseil de sécurité examine ce jeudi un rapport du SG de l’ONU

14 Juin , 2018 à 15:46  

Le Conseil de sécurité de l’ONU doit examiner ce jeudi le rapport du secrétaire général, Antonio Guterres, sur la situation au Mali dans lequel il a recommandé la prorogation du mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (Minusma) afin de permettre à la mission d’aider les autorités maliennes à consolider la paix et la stabilité dans tout le pays.

Dans son rapport, M. Guterres a salué les avancées dans la mise en œuvre de l’accord d’Alger pour la paix et la réconciliation au Mali signé en 2015. Il a réaffirmé le soutien de l’ONU à cet accord et réclamé une accélération de sa mise en œuvre pour consolider la paix au Mali, plaidant, par ailleurs, pour des élections présidentielles « libres et transparentes » du juillet prochain.

Dans le même rapport, M. Guterres a insisté sur le renouvellement du mandat de la Minusma pour permettre à la mission de faire face à la menace terroriste et d’aider les autorités maliennes à restaurer la paix et la stabilité dans tout le pays.

M. Guterres, n’a pas manqué de faire part de la situation « très difficile » de la Minusma, qui manque, a-t-il dit, « cruellement de matériel et qui devra revoir ses priorités dans les prochains mois au vu des développements politiques et sécuritaires » demandant le renouvellement de son mandat pour un an.

En outre, le SG de l’Onu a exprimé sa préoccupation quant à la « dégradation » des conditions de sécurité, notamment dans les régions de Mopti, Kidal, Gao, Tombouctou, Ségou et Ménaka, regrettant, dans le même contexte, des « atteintes » aux droits de l’homme au cours de cette année.

Dans la région de Ménaka frontalière du Niger, le document a déploré la mort de 143 civils maliens. « Une insécurité qui provoque des déplacements de populations, alors que 137 000 Maliens toujours réfugiés dans les pays voisins », a-t-il écrit dans son rapport.

Le Mali, rappelle-t-on, se prépare à tenir des élections présidentielles le 29 juillet prochain. Cette élection suscite l’engouement de la classe politique, qui ne cesse de mobiliser ses états-majors et les sympathisants, en attendant la validation des candidatures définitives en prévision de cette échéance électorale.

Ils sont, à ce jour, 30 prétendants à faire acte de leur candidature auprès de la Cour constitutionnelle, instance habilitée à statuer sur les dossiers de candidatures d’ici la fin du mois de juin. La campagne électorale débutera le 7 juillet prochain et sera clôturée le 27 du même mois.

Les autorités maliennes affirment avoir pris toutes les dispositions nécessaires pour le bon déroulement du scrutin en mobilisant tous les cors constituées et les services de l’administration.

The post Mali : le Conseil de sécurité examine ce jeudi un rapport du SG de l’ONU appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.

, , , , , , , ,