M. Smaïl Chitour explique la baisse des investissements Américains en Algérie par celle de leur dépendance aux marchés pétroliers

30 Oct , 2018 à 13:37  

Les investissements Américains en Algérie accusent un « rétrécissement » drastique. Des quelque 22 milliards de dollars, en 2008, ils ont chuté à environ 5,9 milliards au cours des dernières années.

Le président du Conseil d’affaires Algéro-Américain explique que cette baisse a été induite par celles des importations de brut par les Etats-Unis, des suites, explique-t-il, de la mise en valeur sur leur territoire de gisements de gaz et de pétrole de schiste.

Commentant, mardi, la conclusion d’un accord pétrolier entre Sonatrach et la  société Américaine, Air Product Chimichal, M. Smaïl Chikhoun, indique qu’elle  vise à développer la production d’hélium, relevant, par ailleurs, l’intérêt des USA à contribuer au développement des techniques de production d’énergie solaire en Algérie.

S’exprimant lors de l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, il tient à signaler que les Américains sont présents dans le pays dans le secteur de l’agriculture, annonçant sur la lancée, la conclusion prochaine de trois mémorandums d’entente portant création, dans la région de Biskra, de fermes laitières pouvant accueillir 3.000 vaches chacune.

Il fait en outre état de contacts entre des opérateurs Algériens et Américains relatifs à la fabrication à grande échelle de pivots d’irrigation.

De « l’échec » constaté dans la réalisation par des partenaires Américains de fermes de production agricole et laitière à El Bayadh et Adrar, M. Chikhoun l’impute à « des difficultés d’ordre bureaucratique », assurant que ces projets « n’ont pas été abandonnés » et qu’ils devraient être relancés « de nouveau ».

The post M. Smaïl Chitour explique la baisse des investissements Américains en Algérie par celle de leur dépendance aux marchés pétroliers appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.