Liban : 70.000 réfugiés syriens menacés par des tempêtes hivernales (ONU)

11 Jan , 2019 à 15:30  

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a alerté sur la situation de 70.000 réfugiés syriens vivant au Liban, dont 40.000 enfants, menacés par des tempetes hivernales qui ont touché ces derniers jours le Liban, ont rapporté vendredi des médias locaux.

Les abris des réfugiés syriens ont été ravagés par une tempête qui s’est abattue depuis dimanche dernier, a déclaré dans un rapport publié jeudi le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), précisant que 361 sites et 11.000 réfugiés ont été lourdement touchés jusqu’à  mercredi. 

Selon la meme source, une fille réfugiée agée de huit ans est morte dans les inondations causées par la tempete.

La représentante de l’UNHCR au Liban, Mireille Girard, citée par l’Agence nationale de l’information, a déclaré qu' »il était très important de sécuriser les abris pour ces réfugiés avant que leurs tentes ne soient inondées ».

Des volontaires ont pompé de l’eau de certaines colonies de réfugiés dans la partie orientale du pays. Ils ont également distribué des bottes en caoutchouc, des couvertures et d’autres produits aux réfugiés syriens.

Mme Girard a souligné que le drainage de l’eau des inondations serait d’une utilité limitée alors que d’autres tempetes pourraient causer de nouvelles inondations, recommandant de construire de meilleurs systèmes de drainage.

Les réfugiés syriens au Liban vivent dans une « situation précaire » et sont plus vulnérables que jamais, a souligné de son coté, Philippe Lazzarini, le coordonnateur spécial adjoint de l’ONU pour le Liban lors d’une conférence de presse à Genève.

« Le Liban a le pourcentage le plus élevé de réfugiés dans le monde. Dans ce pays, une personne sur quatre qui y vit est déplacée. Plus de la moitié vivent dans l’extreme pauvreté », a déclaré M. Lazzarini.

Le coordonnateur humanitaire a souligné en outre que huit ans après le début de la crise syrienne, les réfugiés syriens vivant au Liban ont de plus en plus de difficultés à joindre les deux bouts.

Le tiers des réfugiés est en insécurité alimentaire, a-t-il affirmé, avant de préciser que « ce sont des populations qui vivent dans des conditions misérables surtout après les récentes inondations ».

Le Liban accueille sur son sol près de 950.000 réfugiés qui ont fui le conflit en Syrie voisine. Ces réfugiés vivent en grande majorité dans des camps informels répartis à travers le pays, notamment dans la vallée de la Bekaa frontalière de la Syrie (plus de 340.000 réfugiés). « Mais certain  chiffres tablent sur 1,2 million à 1,3 million de réfugiés syriens au Liban », a précisé M. Lazzarini.  

Le directeur régional du HCR pour le Moyen-Orient, Amin Awad, avait estimé le 11 décembre dernier qu’environ 27.000 réfugiés syriens étaient officiellement retournés en Syrie, dans le cadre de retours organisés depuis le Liban, la Jordanie et, dans une certaine mesure, la Turquie.

Awad a également signalé que 250.000 réfugiés syriens pourraient rentrer dans leur pays en 2019.

The post Liban : 70.000 réfugiés syriens menacés par des tempêtes hivernales (ONU) appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.