L’expérience de l’Algérie dans la lutte contre le terrorisme et la déradicalisation, un exemple pour la communauté internationale

10 Juil , 2018 à 12:45  

« Le terrorisme cherche toujours  à se financer  et,  aujourd’hui, il est prouvé qu’au Sahel  ou  ailleurs, il y a une ramification  et une connexion  qui se sont établies définitivement entre le crime organisé et le terrorisme ». Le résumé est du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel. Cela exige selon lui une lutte efficace  contre ce phénomène  à travers     » le tarissement de ses sources de financement  et sur le plan idéologique « .Donc faudra-t-il pour les Etats être au rendez-vous pour un agenda international  sur les questions  de paix et de sécurité  dans le monde, c’est-à-dire une contribution à la réflexion commune  sur les voies et moyens de garantir  un environnement  plus sûr  et plein d’épanouissement  pour tous.
Ainsi,  pour l’Algérie  » sécuriser »le Sahel, voilà aujourd’hui  l’une des préoccupations majeures. En effet, depuis quelques années, les pays du Sahel  sont confrontés  à de nouvelles  menaces, en l’occurrence le terrorisme, les trafics illicites  de tous genres  et l’extrémisme violent. L’existence de vastes territoires  où le contrôle de l’Etat est insuffisant, et de la difficulté de surveillance  de frontières étendues  et extrêmement poreuses, favorisent en effet la présence de groupes terroristes et la pénétration  de tous types  d’organisations criminelles  et de trafics illégaux  dans la région.
L’effondrement de la Libye a eu pour  conséquence d’exacerber les trafics  d’armes  et de personnes, le narcotrafic  et le terrorisme impulsé  par les groupes  se réclamant de la branche  d »al-Qaïda  pour le Maghreb islamique, et des rebellions  identitaires.
Comment combattre avec efficacité ces fléaux, afin de permettre aux Etats et aux peuples  de consacrer  leurs énergies  et d’affecter  leurs ressources  au développement ?  A cet égard,  l’Algérie  consciente  et convaincue qu’aucune politique  de développement  ne peut prospérer  dans un contexte  de trafics, d’insécurité  et d’instabilité, et que la paix durable est tributaire  de la prospérité et du développement, a toujours  mis en exergue sa position constante à savoir : il est impératif, en lien avec la communauté internationale, de mettre fin à la déliquescence de l’Etat libyen, en restaurant son autorité  sur l’ensemble  de son territoire. Au niveau de la région du Sahel, il est impératif d’allier la recherche de la sécurité  au développement.
Mr. Messahel qui intervenait il y  a trois jours sur les ondes de la Radio  algérienne  a noté que  » L’Algérie  est aujourd’hui  l’un des pays  à  l’avant-garde  de la lutte antiterroriste dans le monde « .La lutte  antiterroriste et la déradicalisation figurent, actuellement , parmi les thèmes de tous les agendas  des foras internationaux, où  nous sommes présents « , notamment dans la stratégie  des Nations unies  de lutte contre le terrorisme et le forum global  de lutte contre ce phénomène, a-t-il expliqué. A ce propos,  il est à rappeler que l’Algérie  a octroyé  plus de 100 millions de dollars pour aider les cinq pays de la sous-région  du Sahel pour lutter contre le terrorisme.  En effet, l’implication solidaire de l’Algérie dans la lutte antiterroriste, dans la sous-région, est organisée depuis des années à travers le Comité  d’état-major  opérationnel  des armées (Cemoc)  et d’autres mécanismes de coopération.
Pour cela, l’Algérie a mis d’énormes  efforts  sur le plan bilatéral avec ces pays (Tchad-Mali-Niger-Mauritanie  et la Libye). Et ne l’oublions pas, c’est le président Abdelaziz Bouteflika, qui a été chargé par ses pairs africains  de prendre en charge le thème de la lutte contre le terrorisme et  là, l’Algérie a partagé  avec le continent africain et le reste du monde son expérience, non seulement de lutte contre le terrorisme, mais aussi son expérience de déradicalisation.
B. C.

The post L’expérience de l’Algérie dans la lutte contre le terrorisme et la déradicalisation, un exemple pour la communauté internationale appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.