Les plateformes numériques transforment les habitudes des consommateurs

10 Mai , 2018 à 23:48  

Quelque 20% des Sud-Africains qui s’abonnent à un service de vidéo à la demande (SVOD) comme Netflix ou Showmax le font avec l’intention d’annuler leur abonnement à la télévision payante. C’est ce que révèle le sondage international ViewScape de GfK, cité par IT News Africa, qui couvre cette année l’Afrique du Sud, le Kenya et le Nigeria. L’étude, qui a interrogé 1 250 personnes représentatives des adultes urbains sud-africains ayant un accès à internet, montre que 90% des adultes utilisent au moins un service de vidéo en ligne et qu’un peu plus de la moitié payent pour regarder du contenu numérique. L’utilisateur moyen passe environ 7 heures et 2 minutes par jour à consommer du contenu vidéo, la télévision ne représentant que 42% du temps que les Sud-Africains passent devant un écran. Les consommateurs d’Afrique du Sud consacrent presque autant de leur temps d’écoute quotidien — 39% du total — à regarder des sources vidéo numériques gratuites telles que YouTube et Facebook. L’étude montre qu’un peu plus d’un tiers des adultes sud-africains utilisent des services de vidéo à la demande en continu (SVOD), avec seulement 16% des utilisateurs de SVOD qui souscrivent à plusieurs services. Environ 23% utilisent des plates-formes payantes telles que DSTV Box Office, tandis qu’environ 10% téléchargent du contenu piraté sur internet.

The post Les plateformes numériques transforment les habitudes des consommateurs appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.