Le gouvernement palestinien critique « le silence international » sur les crimes israéliens

11 Avr , 2018 à 0:14  

RAMALLAH – Le ministère palestinien des Affaires étrangères a critiqué mardi « le silence international sur les crimes israéliens documentés » contre les Palestiniens, notamment à Ghaza où 31 Palestiniens ont été tués et environ 2 500 autres ont été blessés par les forces d’occupation israéliennes.

Le ministère a publié un communiqué après la diffusion d’une vidéo montrant un sniper israélien heureux d’avoir touché un Palestinien à Ghaza pendant les affrontements entre les forces israéliennes et les manifestants palestiniens le long de la frontière entre Ghaza et l’occupant israélien.

« Le silence mondial face aux crimes et peines exemplaires commis contre les Palestiniens sans poursuites des Israéliens pour leurs crimes de guerre est considéré comme une contribution à ces crimes, ce qui n’est pas moins dangereux que les crimes eux-mêmes ».

Le ministère a également souligné qu’il suivait de près sa demande d’enquête sur les crimes israéliens contre les Palestiniens auprès de la Cour pénale internationale (CPI).

Il a ajouté que la vidéo montrait « l’étendue de la haine et du racisme » au sein de l’armée d’occupation israélienne et « le manque de valeurs humaines » des responsables israéliens dans les domaines de la sécurité, de l’armée et de la politique.

La vidéo montre un soldat israélien pointant son arme vers un Palestinien debout dans un groupe, à quelques centaines de mètres de la clôture marquant la frontière, qui ne représente aucune menace. Après avoir touché l’homme, le soldat est filmé exprimant sa joie et lui lançant des insultes.

Depuis que le rassemblement a commencé le 30 mars à la frontière entre la bande de Ghaza et Israël, au moins 31 Palestiniens ont été tués et environ 2 500 autres ont été blessés par les forces d’occupation israéliennes.

Après la mort de 31 manifestants palestiniens depuis le 30 mars, le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a réclamé une « enquête indépendante » sur l’usage par Israël de balles réelles.

La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a appelé dimanche à mettre fin au bain de sang orchestré par l’occupation israélienne dans la bande de Ghaza, affirmant que la Cour pourrait juger les auteurs de « crimes de guerre ».

The post Le gouvernement palestinien critique « le silence international » sur les crimes israéliens appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.

, , ,