JSK : Abdat contacté !

13 Juil , 2017 à 9:16  

Le recrutement d’un deuxième défenseur central après Saadou est sur le point d’être concrétisé. De nombreux joueurs répondant au profil sont contactés et  d’ici aux prochaines heures, la JSK finalisera avec ce poste particulier. On a annoncé Benayada, Mebarakou entre autres, sur le marché national et même des Africains. Aux dernières nouvelles se rapportant au recrutement d’un axial, on croit savoir que la JSK a contacté le joueur de l’USMH, Fayçal Abdat.  Le joueur n’est pas libre, certes, mais il n’envisage pas de continuer son aventure du côté de la banlieue d’Alger. Il a récemment déposé son dossier auprès de la commission de résolution des litiges pour demander ses salaires impayés qui, selon une source digne de foi, s’élèveraient à 7 mois.  
Il reste optimiste pour sa libération
L’axial, Abdat, ne diffère pas des autres joueurs contactés cet été. Il n’est pas maitre de son destin dès lors qu’il est lié à l’USMH jusqu’à 2018. Toutefois, le joueur ne veut plus continuer « gratuitement » comme il l’a confié à son entourage. Il a fait savoir que le football est son gagne-pain et qu’il n’acceptera pas de refouler la pelouse du stade du 1er-Novembre 1954 de Mohammadia sans être payé. Dernièrement, le joueur s’est déplacé au siège de la CRL pour déposer son dossier et reste optimiste de gagner dans cette affaire. Il n’a plus envie de jouer à l’USMH et le contact de la JSK l’intéresse beaucoup. 
Ses statistiques intéressent les Kabyles
A 31 ans, Fayçal Adbat estime qu’il a encore beaucoup à donner sur les terrains de football. Faut-il rappeler que, la saison dernière, Abdat a joué 29 rencontres en championnat et n’a contracté aucune blessure grave. Il a été un joueur régulier au sein de sa formation et tous les dirigeants sont unanimes à dire qu’il a été exemplaire. Les dirigeants de la JSK estiment qu’il remplit toutes les conditions et qu’ils feront tout pour concrétiser son transfert cet été. Un proche du dossier a confié que la signature d’Abdat est imminente.
 

Source d'origine de l'article : lire.

, , , , ,