JM-2018/Lutte gréco-romaine: deux médailles d’argent pour les Algériens Sidazara et Boudjemline

27 Juin , 2018 à 2:19  

Les lutteurs algériens Bachir Sidazara (87 kg) et Adem Boudjemline (97 kg) se sont contentés, lundi soir à Tarragone (Espagne), des médailles d’argent du tournoi de lutte gréco-romaine des Jeux méditerranéens 2018.

Opposés à des champions du monde en finales des deux catégories, les lutteurs algériens n’ont pas démérités, prouvant qu’ils possèdent les qualités pour rivaliser avec les meilleurs athlètes de la planète.

Les deux médailles d’argent décrochées par Boudjemline et Sidazara permettent à l’Algérie d’étoffer sa moisson de médailles, pointant désormais à la 10e place du tableau des médailles avec un total de 6 breloques (2 or, 3 argent, 1 bronze).

Dans la catégorie 87 kg, Sidazara a tenu la dragée haute au Turc Basan Methan, réussissant à prendre l’avantage en début de combat, mais le champion du monde turc, habitué à disputer les finales des grands tournois, a renversé le cours du combat pour s’adjuger la médaille d’or sur le score de 2 à 1.

« J’aurai voulu offrir une nouvelle médaille d’or à l’Algérie, mais je suis tombé sur un adversaire coriace et plus expérimenté. Je suis satisfait de ma performance et cette médaille d’argent va me pousser à travailler encore plus pour d’autres consécrations », a déclaré Sidazara à l’issue du combat.

Dans la catégorie des 97 kg, Boudjemline également opposé à un champion du monde, le Français Melonin Noumonvi, a mené durant tout le combat (1-0), mais une seule erreur de main à une minute de la fin du combat a permis au Français d’effectuer une prise à quatre points qui lui a offert la victoire (4-1).

« J’ai abordé cette finale avec beaucoup d’assurance. J’ai réussi à mener d’entrée de jeu, mais il a suffit d’un instant de relâchement pour laisser filer la victoire. Je suis tout de même très content de cette médaille d’argent », a déclaré l’enfant de Ras el Oued (Bordj Bou Arrerdij).

Cette journée a également vu le début des épreuves de lutte libre, ou trois algériens étaient en course.

Mohamed Boudraa engagé dans la catégorie (74kg) a échoué aux portes de la finale, s’inclinant face à l’Egyptien Samy Mustapha (9-3). Boudraa jouera mardi le match de repêchage pour la médaille de bronze.

Les deux autres algériens Fares Lakal (65 kg) et Mohamed Fardj (97 kg) ont été éliminés dés les premiers tours de la compétition.

The post JM-2018/Lutte gréco-romaine: deux médailles d’argent pour les Algériens Sidazara et Boudjemline appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.

, , , , ,