Jijel: six communes alimentées d’ici février 2019 à partir du barrage de Bousseyaba

13 Juil , 2018 à 1:43  

JIJEL – Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a insisté jeudi à Jijel sur l’impérative réception et mise en service d’ici fin février 2019 des projets d’alimentation en eau potable (AEP) de six communes de la wilaya à partir du barrage de Bousseyaba, dans la commune d’El Milia.

Dans la commune d’Ouled Yahia Khedrouch, le ministre a également ordonné le raccordement des mechtas de ces six communes au réseau de transfert d’eau, pour faire en bénéficier la plus grande partie de la population de la région.

Ce projet, dont le taux d’avancement atteint les 50%, devra alimenter près de 200.000 personnes, selon les données présentées.

M.Necib a affirmé que son département assurera la mobilisation des moyens financiers nécessaires en plus des programmes de développement communal pour renforcer le réseau d’eau potable de cette wilaya « à vocation rurale ».

Dans la même commune, le premier responsable du secteur a présidé la réception de la première tranche de ce projet de transfert, qui a porté sur la réalisation de 7 km de canalisation, deux stations de pompage et un château d’eau de 500 m3 pour un coût de 79 millions DA.

Selon les explications données sur site, 21.000 habitants répartis sur quatre (4) mechtas de la commune d’Ouled Yahia Khedrouch bénéficieront de ce projet.

Lors de l’inspection de la station de traitement d’eau d’El Milia, dont les travaux accusent un retard, le ministre a donné des instructions pour confier les études liées au secteur des ressources en eau aux bureaux algériens qui ont « su prouvé leur compétence par la qualité de leur travail », estimant que le recours aux bureaux étrangers « ne doit être effectué que dans des cas exceptionnels ».

Après avoir eu connaissance des déficits enregistrés en matière de couverture par le réseau d’eau dans cinq communes de la wilaya, M. Necib a donné des instructions pour la réalisation de fiches techniques, qui seront remises à son département afin de prendre les mesures nécessaires pour le  renforcement de l’alimentation de ces communes en cette ressource vitale.

Il a également préconisé l’établissement d’un plan de travail pour parvenir à assurer un approvisionnement quotidien en eau potable de l’ensemble des 28 communes de la wilaya et rattraper les retards accusés en zones rurales pour améliorer les conditions de vie de leur population.

« D’ici 2020, la gestion du réseau d’eau potable de 500 communes sera transférée à l’Algérienne des Eaux (ADE) dans le cadre d’un programme convenu avec le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire », a indiqué le ministre.

Necib devra, lors de sa visite dans la wilaya de Jijel, inspecter les travaux de rénovation des réseaux d’eau potable et d’assainissement de la ville de Tahir , ainsi que lancer à El Aouana une campagne de sensibilisation et prévention des risques liés à la baignade dans les barrages et retenues d’eau. Il devra également lancer les travaux d’aménagement d’une forêt récréative à Kissir.

The post Jijel: six communes alimentées d’ici février 2019 à partir du barrage de Bousseyaba appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.