Industrie automobile: Les russes intéressés par le marché algérien

16 Juil , 2017 à 14:49  

Les plus importants constructeurs automobiles russes s’intéressent de plus en plus au marché africain. Ces groupes sont prêts à s’adapter aux exigences de ce marché considéré comme prometteur. Les principaux constructeurs automobiles russes examinent d’ailleurs les possibilités d’exportation de leurs voitures et de leurs composants en Afrique, a indiqué récemment à Sputnik le vice-ministre russe de l’Industrie et du Commerce, Gueorgui Kalamanov.

À l’heure actuelle, Kamaz examine un projet de livraison de 400 voitures capables de transporter du poisson frais au Sénégal dans le cadre du programme gouvernemental sénégalais de modernisation du parc automobile desservant le secteur de la transformation du poisson, selon le vice-ministre.

AvtoVaz est lui aussi en train de négocier un accord avec le Sénégal portant sur la vente d’automobiles.
Renault Russie manifeste également son intérêt pour la région, notamment pour l’exportation vers l’Algérie de carrosseries et de pièces détachées adaptées au marché régional, a ajouté le responsable.
Toujours d’après le vice-ministre, le groupe GAZ envisage la possibilité de participer à un projet de création d’une zone industrielle russe en Égypte.
L’exposition Russian Automotive Day a été organisée pour la première fois à Accra en avril 2017 avec le concours du ministère russe de l’Industrie et du Commerce, a-t-il rappelé. Le salon a réuni les principaux constructeurs automobiles russes et a été visité par des représentants de structures étatiques et d’organisations de distribution du Ghana, de Côte d’Ivoire, du Mali et du Cameroun.

Source d'origine de l'article : lire.

, , , , , , , , , , ,