Il sera implanté dans la forêt de Bouchaoui: Le réseau Nada veut créer un foyer pour les enfants à Alger

25 Juin , 2017 à 21:13  

Le réseau de protection de l’enfance Nada a  annoncé, jeudi soir, le projet de création à Alger d’un foyer pouvant accueillir 200 enfants en situation difficile en service de jour et une centaine d’autres en accueil temporaire. Selon le président du réseau, Abderrahmane Aârar, il y a en Algérie 13 millions d’enfants de moins de 18 ans et dont certains ont besoin de protection à travers notamment la réalisation de foyers d’accueil. Le foyer, une fois réalisé dans la forêt de Bouchaoui à l’ouest d’Alger, accueillera des enfants âgés entre 5 et 18 ans, victimes ou en danger ainsi que leurs familles, a expliqué le réseau Nada dans un document remis à la   presse lors d’une soirée destinée à sensibiliser les entreprises privées et publiques autour du projet, devant démarrer en 2018. Le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme et celui de l’Agriculture et du Développement rural, ainsi qu’Algérie Télécom sont partenaires de ce projet. Cette entreprise a contribué à hauteur de 10% du projet d’un coût de 11 milliards de centimes. Des représentants de l’Assemblée populaire nationale (APN), d’entreprises et d’institutions ont pris part à la rencontre ainsi que des représentants  de diverses associations. Appelé Foyer du cœur, le centre, s’étendant sur trois hectares, prendra en charge les enfants sans familles, maltraités, orphelins ou en danger, venant de tout le territoire national. Les enfants issus de familles ne pouvant assurer leur éducation y seront également admis. Une prise en charge psycho-affective et un soutien destiné aux familles en difficulté sont aussi prévus.

Source d'origine de l'article : lire.

, , , , , , , , , , ,