Il a enseigné pendant trois ans sans dossier et sans salaire : Les emplois “fictifs” de la direction de l’éducation de Béjaïa

16 Sep , 2018 à 18:14  

La bureaucratie dans sa version académie de Béjaïa, au vu du cas de l’enseignant de langue française Major Mohamed El-Mouloud, n’a pas d’équivalent à l’échelle nationale. Après trois ans d’exercice, sans rémunération, une rétrogradation pour absence de document de sa position vis-à-vis du service national, il est placé dans la catégorie “contractuel”.
Passé le service national, il complète son dossier et tente de reprendre. Surprise : son dossier n’existe pas. Il se retrouve ainsi avec un sérieux problème administratif et un manque de trois ans de rémunération. Et pour solution, les responsables de la direction de l’éducation lui proposent d’enregistrer son dossier à partir de 2018 pour entamer sa première année en tant que stagiaire.
Sauf qu’il dispose de tous les PV d’installation des trois années où il a travaillé comme enseignant contractuel. Il refuse donc ce deal et réclame la régularisation de sa situation administrative et financière.

The post Il a enseigné pendant trois ans sans dossier et sans salaire : Les emplois “fictifs” de la direction de l’éducation de Béjaïa appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.