Festival de la musique et de la chanson Oranaises: Une ouverture en présence d’un important dispositif sécuritaire

7 Août , 2018 à 16:31  

Ce dimanche soir, la musique a pris le dessus sur la crainte de voir le festival de la musique et de la chanson oranaises perturbé par des «personnes» qui voudraient imiter ceux ayant manifesté à Ouargla ou bien à Sidi-Bel-Abbès pour empêcher le déroulement de ce type de soirées sous prétexte que l’argent dépensé pourrait servir à l’utilité publique. Le dispositif policier assez important mis en place aux alentours du TRO aura fini par dissuader toute tentative de gâcher la fête.
Prévu du  5 au 9 août 2018, l’inauguration de la 11e édition du festival de la musique et de la chanson oranaises a eu lieu au Théâtre régional d’Oran, Abdelkader-Alloula (TRO) en rendant hommage à titre posthume au chanteur et artiste célèbre Ahmed Wahby (1921-1993).
Présent en tant que représentant du ministre de la Culture, Ismaïl Oulebssir n’a pas éludé la question de l’heure autour des derniers incidents survenus pour empêcher la tenue de soirées festives, sous prétexte que l’argent dépensé pourrait servir à des projets d’utilité publique.
«Ce festival se tient dans des circonstances particulières où la scène artistique et culturelle assiste à un genre d’amalgame entre des revendications socio-économiques et l’acte culturel qui se tient dans le cadre d’un service public qui assure au citoyen le droit à la culture.». L’intervenant tout en rappelant les propos du ministre de la Culture rappelle que ce dernier poursuivra son soutien à la culture à travers tout le territoire national et ceci, dit-il, «selon les moyens mis à disposition, des moyens qui d’ailleurs, ont été réduits de manière assez importante s’adaptant avec la situation financière que traverse le pays».
Le représentant du ministère de la Culture assure et rassure que sa tutelle «veille à rationaliser les dépenses et à préserver l’argent public».
Après ces propos de la «politique culturelle», place à la musique et pas des moindres, des notes musicales du terroir oranais. C’est sous la direction du maestro Kouider Berkane que l’orchestre a accompagné des artistes connus à Oran versant dans le genre oranais traditionnel tels que Maâti El Hadj et Djahida, ou encore l’un des premiers lauréats des premières éditions de ce festival Ada Ayda qui ont brillamment repris des chansons inoubliables de l’un des plus célèbres des artistes oranais Ahmed Wahby. Le public présent était plus que ravi et séduit.
Une trentaine d’artistes animeront les soirées de la 11e édition du festival de la musique et de la chanson oranaises, il s’agit notamment de Houari Benchenet, Souad Bouali, Baroudi Benkhedda, Maâti El-Hadj, Djahida Youcef, Khaldi Abdelkader et bien d’autres.
Cette édition sera marquée  par une plus large participation des troupes artistiques investies dans la chanson bédouine et la poésie populaire, ont indiqué les organisateurs. S’agissant du concours du meilleur artiste, ce dernier a attiré une vingtaine de candidats dont 9 ont été sélectionnés.
Les meilleures prestations seront récompensées à l’issue de cette édition après évaluation par le jury présidé par Bey Bekkaï.
Amel Bentolba

The post Festival de la musique et de la chanson Oranaises: Une ouverture en présence d’un important dispositif sécuritaire appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.