Faire du service digital le catalyseur de la bonne gouvernance

8 Juin , 2018 à 2:29  

Avec l’adoption massive qu’ont connue les technologies du numérique ces dernières années dans le monde, la frontière entre les nouvelles méthodologies digitales et le paysage économique tend à s’atténuer. La relation entre les acteurs de l’économie et les organes du gouvernement devrait a priori enregistrer de grands changements. Une question se pose alors sur l’avenir de l’élément unité de l’économie, à savoir l’entreprise. De quelle manière l’entreprise et le gouvernement peuvent-ils servir au mieux la population afin de rendre le digital un élément stimulateur du développement économique ? Les réponses à cette question doivent être appropriées et conformes aux nouvelles règles de l’économie numérique. Elles peuvent aussi servir de réflexion pour les entreprises pour adopter un nouveau code de conduite avec le client. Avant, le client était placé à la périphérie et l’entreprise au cœur. Aujourd’hui, avec l’avènement du service digital, c’est le client qui passe au cœur d’une entreprise. Les résultats issus de ce nouveau modèle sont en train de transformer le paysage économique dans la majorité des pays. Plusieurs rapports d’études ont indiqué l’existence d’une corrélation entre ceux qui ont intégré la culture du service digital dans leur société et ceux qui ont enregistré des pourcentages de croissance élevés. Selon plusieurs rapports Doing Business de la Banque mondiale, ce lien entre l’économie et la culture du service numérique a provoqué un impact sur l’attractivité d’un pays lorsqu’il s’agit de faire appel aux investisseurs pour favoriser la croissance économique. Une chose est sûre, cette culture doit aller avec la technologie quant à l’accélération de son rythme d’évolution. Par le passé, de nombreux ministères n’étaient pas en mesure d’offrir une panoplie de services numériques, car les responsables ne regardaient pas à la «loupe digitale» ce que les nouvelles technologies pouvaient leur offrir comme moyens pour se rapprocher plus des citoyens. Aujourd’hui, les technologies du numérique donnent une vision claire du rôle de la culture du service digital dans la gouvernance des pays. Ainsi, il est essentiel que la relation entre le gouvernement et les entreprises devienne plus axée sur le service digital. En Algérie, il existe d’énormes opportunités de suivre les traces des pays comme le Nigeria et d’utiliser les capacités des technologies du numériques pour créer de nouvelles sources de croissance économique.
F. F.

The post Faire du service digital le catalyseur de la bonne gouvernance appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.

, , , , ,