Entre offres spéciales des agences de voyages et hébergement chez l’habitant : Le tempo des vacances « made in bladi »

21 Juin , 2018 à 10:41  

Les voyagistes affirment que la destination Algérie a certes retrouvé des couleurs cette année, néanmoins ils soutiennent que la rude concurrence de l’étranger, notamment la Tunisie qui a cassé les prix, empêche un vrai retour au premier plan.

L’été sera-t-il aux couleurs de l’Algérie? C’est l’espoir que tentent de maintenir certains voyagistes, à l’image de Voyage du Coeur au Télemly ou encore Magic Tours. En effet, ces agences de voyages, qui se battent depuis des années pour promouvoir la destination Algérie, ont «concocté» des offres des plus alléchantes afin d’essayer de garder nos locaux et leurs devises en Algérie. Ainsi, la directrice de l’agence Voyage du Coeur a commencé par lancer une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux qui porte le nom très évocateur de «ndjawaze vacance fi bladi» (je passe mes vacances dans mon pays, Ndlr). Nacera Moumene et son équipe partagent dans ce sens, de belles photos et vidéos de l’Algérie afin de faire découvrir la beauté de notre pays. Des endroits insolites, des plus splendides sont proposés à travers ces photos afin de pousser les Algériens à passer des vacances «made in bladi». «Nous jouons sur la sensibilisation. Mais pas que!», assure Nacera.
«Nous avons fait le tour des sites touristiques du pays pour trouver le meilleur au meilleur prix…», ajoute cette passionnée. «Des heures, voire des jours de concertation ont été nécessaires avec ces établissements afin de trouver le meilleur prix», assure-t-elle en soulignant qu’ils avaient fait beaucoup de concessions.
Nacera donne l’exemple du petit week-end qu’elle a préparé pour la semaine prochaine en Kabylie maritime au magnifique complexe La Falaise de Beni K’sila (entre Azeffoun et Béjaïa). «Nous avons préparé un excellent week-end ensoleillé au bord de mer. Au programme, un hébergement dans ce complexe qui se trouve en bord de mer, une randonnée au lac Noir d’Akfadou, des baptêmes de plongée et des visites des villes de Béjaïa et d’Azeffoun», a-t-elle fait savoir. «Deux formules sont proposées du 28 au 30 juin 2018 (3 jours / 2 nuitées) à 9500 DA et du 27 au 30 juin 2018 (4 jours / 3 nuitées) à 11.500 DA», souligne-t-elle.
L’office national du tourisme (Onat) a également préparé un programme de vacances locales en misant sur des appartements en bord de mer, notamment à Mostaganem et Jijel. L’Onat propose des F1, F2 et F3 meublés et équipés (Capacité de 4 à 7 personnes) dans des résidences touristiques; plage à 50 m, avec transport assuré par bus Onat grand confort, assistance à l’aller et au retour. Toutefois, les voyagistes rencontrés indiquent que le gros du marché local est absorbé par les logements chez l’habitant. «Pratiquement tous les habitants des villes et villages en bord de mer profitent de l’été pour proposer leurs maisons à la location», indique un agent de voyage.
«Certains, ont même des maisons de vacances qu’ils destinent uniquement à la location», précise-t-il. Et pour cause! Cette location à courte durée chez l’habitant, qui permet de pallier le manque d’infrastructures en Algérie, est très lucrative. «La location coûte entre 5000 et 10.000 DA la journée, voire même plus dans certains cas», précise-t-il. Néanmoins, le plus souvent, le prix n’en vaut pas la chandelle. «La qualité n’est souvent pas au rendez-vous. Il arrive que ce soit des taudis qui sont loués à prix d’or», atteste-t-il. Cette situation fait que même si la destination Algérie a retrouvé des couleurs cette année, la rude concurrence de l’étranger, notamment la Tunisie qui a cassé les prix, empêche un vrai retour au premier plan. Que voulez vous faire face à des séjours en demi-pension dans des hôtels étoilés avec piscine à moins de 30.000 dinars? «C’est une nuit en Algérie…», plaisante un spécialiste du voyage qui prédit une invasion massive de la Tunisie et à un moindre degré, la Turquie. «La Tunisie a cassé les prix. Elle a ouvert aussi une nouvelle destination qui est l’île de Djerba, avec des prix tout aussi attractifs alors que la Turquie, qui reste un produit sûr, a ouvert un vol direct vers la station balnéaire d’Antalya…», conclut le même spécialiste du voyage. Voilà donc un peu le tempo des vacances «made in bladi»…

Par 

The post Entre offres spéciales des agences de voyages et hébergement chez l’habitant : Le tempo des vacances « made in bladi » appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,