«Encourager l’agriculture au Sud et dans les Hauts-Plateaux»

26 Juin , 2018 à 12:02  

Mehdi Isikioune.

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche Abdelkader Bouazgui a mis en avant, hier lors de sa visite de travail dans la wilaya de Naâma la nécessité de réaliser le développement agricole des terres des Hauts-Plateaux et du Sud du pays, précisant, à ce titre que la stratégie du secteur agricole repose, actuellement sur le soutien et l’accompagnement des producteurs dans les Hauts-Plateaux et au Sud du pays.

Le premier responsable du secteur de l’agriculture, a toutefois affirmé que les dispositifs concernés par le soutien et l’accompagnement des agriculteurs poursuit la concrétisation de la stratégie du secteur agricole visant à améliorer la production agricole en qualité et quantité dans les wilayas des Hauts-Plateaux et du Sud du pays. Tout en rappelant, à ce propos les efforts déployés par son département ministériel pour résoudre les problèmes et encourager les partenaires et opérateurs à accroître la production et à améliorer la qualité. Le même responsable a évoqué, également l’importance d’encourager le développement agricole dans ces zones agricoles du pays, en mettant, également l’accent sur l’incitation à l’investissement privé comme moteur du secteur et le soutien du développement des filières agricoles stratégiques dont les céréales, le lait, les fourrages et les viandes.
M. Bouazgui a ajouté, par la même occasion que les recommandations et décisions prises par le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika en 2009 à Biskra ont apporté leurs fruits traduits par des résultats positifs, à tel point que certaines wilayas assurent leur autosuffisance en produits agricoles et passent même à l’exportation.
Outre cela et selon les responsables du secteur, les immenses espaces des Hauts-Plateaux et du Sud du pays sont, aujourd’hui en passe de devenir une bonne destination de beaucoup d’investisseurs qui veulent s’investir dans ce domaine. De même ces régions du pays fournissent une bonne partie de la production nationale. Aussi, la promotion de l’agriculture dans ces régions figure parmi les priorités du plan d’action du gouvernement visant la mise en valeur des terres agricoles.

Ce plan d’action s’articule, selon ces mêmes responsables sur l’accompagnement et le soutien de différents partenaires agricoles, opérateurs aussi bien nationaux qu’étrangers, en vue de soutenir l’agriculture de manière moderne et intensive, notamment dans les régions du Sud et des Hauts-Plateaux. Il faut rappeler, en outre que ce plan du gouvernement prévoit, entre autres axes, la redynamisation des fonds de développement des régions du Sud et des Hauts-Plateaux, à même d’encourager les agriculteurs et de booster la production agricole, dont les résultats sont palpables ces dernières années dans ces régions grâce à l’apport de ces dispositifs.
Poursuivant sa visite, le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche Abdelkader Bouazgui a inspecté, lors de sa visite dans la wilaya, le périmètre agricole situé dans la région de Dzira (sud de la commune d’Aïn Sefra) qui s’étend sur une superficie de 174 hectares où il a eu des explications sur la situation de la production agricole réalisée dans ce périmètre où les agriculteurs ont bénéficié du soutien financier de l’Etat (164 millions DA), d’électrification rurale (11 kilomètres), de la réalisation de bassins d’eau et de système d’irrigation contribuant à la réalisation d’un rendement positif de plusieurs produits dont les fourrages, les légumes et l’arboriculture fruitière. Le ministre a visité, également l’unité de production du lait dans la commune d’Aïn Sefra relevant d’un privé qui produit quelque 7.000 litres/jour de lait et de petit lait.
A ce propos, le ministre, Abdelkader Bouazgui a eu des explications sur la filière d’élevage de vaches laitières. La direction des services agricoles (DSA) recense plus de 36.000 têtes de vaches dont 19.000 laitières pour une production de 180.000 litres/jour. De même le ministre a donné le coup d’envoi d’un projet d’un investisseur privé portant sur l’équipement et l’aménagement d’une forêt récréative et de loisirs de 14 hectares pour un coût de 36 millions DA.
Cette visite, était aussi, une occasion pour lui d’inspecter le projet de stabilisation des dunes de la réserve pastorale de Hassi Bouarfa située sur le chemin reliant les communes de Naâma et d’Aïn Sefra et s’étendant sur une superficie de 50 ha.
Ce projet, qui porte sur la plantation d’arbres fourragers et de plantes adaptées au climat et à la nature de la région, contribuera à mettre un terme à l’avancée du sable et à la protection d’une partie de la ligne ferroviaire et du dédoublement de la voie routière traversant cette réserve contre la désertification.

The post «Encourager l’agriculture au Sud et dans les Hauts-Plateaux» appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.

, , , , , , , , , , , , , ,