Détournements de terrains et favoritisme à Tipaza : Deux ex- walis, et 3 directeurs au banc des accusés

7 Oct , 2018 à 23:46  

Des anciens walis, et plusieurs directeurs d’exécutifs et hommes d’affaires se trouvent au fond d’un énorme scandale de détournements de terrains et favoritisme dans la wilaya de Tipaza ! Les deux ex–wali de Tipaza, Abdelkader Kadi et Mustapha Laiadi sont cités dans ces scabreuses affaires.

Selon des sources bien informées, une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Tipaza à propos des terrains octroyés à des hommes d’affaires dans des circonstances administratives très floues, et l’autorisation de la construction d’une usine de frigos dans une zone d’expansion touristique, au niveau de la région du littoral de Chenoua, dans la wilaya de Tipaza ainsi que le fameux scandale des 40 parcelles de terrain que la wilaya avait récupéré par injonction de la justice. Selon des informations révélées par le site arabophone Dzair-presse, Trois directeurs d’exécutifs de la wilaya de Tipaza sont accusés d’avoir autorisé la construction d’une usine de frigos dans la zone d’expansion touristique de Chenoua. Il s’agit de l’ex-directeur de l’industrie et des mines muté à Béchar, l’actuelle directrice du même département et le directeur des domaines. On apprend également que les deux ex-wali de Tipaza, Abdelkader Kadi et Moustapha Laiadi, vont comparaitre très prochainement devant le procureur de la République auprès du tribunal de Tipaza. L’ex-wali de Tipaza, Abdelkader Kadi est cité dans ce scandale des 40 parcelles de terrain que l’Etat avait récupéré par injonction du tribunal administratif.  Quant à l’ex-wali de Tipaza Moustapha Laiadi, il est cité dans une affaire concernant l’octroi d’un terrain dans la zone d’expansion touristique de chenoua à un homme d’affaires d’origine de Bordj Bou Ararij et l’autorisation d’y construire une usine de frigos. Selon les mêmes sources, cette parcelle de terrain devait faire office d’espace de détente.  Rappelons que le scandale a été dévoilé, suite à des dénonciations de la part de l’office de promotion touristique, qui a dénoncé l’octroi des 40 terres de façon illicite, et l’autorisation de la construction d’une usine de frigos dans une ZET de façon illégale et sans permis de construire. Par ailleurs, une autre enquête serait ouverte par les services de sécurité de Tipaza au sujet du projet de la réalisation du marché Hebdomadaire au niveau de la commune de Fouka, construit sur une terre agricole, pour une enveloppe de plusieurs milliards, et qui s’est transformé en grande décharge publique.
Belkacem

The post Détournements de terrains et favoritisme à Tipaza : Deux ex- walis, et 3 directeurs au banc des accusés appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.