Démocratie participative : Le projet CapDel fixe ses objectifs

12 Mai , 2018 à 13:18  

Les objectifs du projet CapDel, ses accomplissements durant la première année d’exécution et les résultats attendus des formations, ainsi que la présentation du plan de formation et des supports de formation par les experts de Felcos, lequel est un réseau de municipalités dans la région d’Ombrie en Italie, ont été présentés jeudi dernier à l’occasion de la dernière rencontre qui s’est tenue à Alger.

Abder Bettache – Alger (Le Soir) – Une cérémonie de remise de diplômes au premier pool d’experts algériens, formés dans le cadre du programme CapDel en planification stratégique communale et en gouvernance participative et développement local intégré, inclusif et durable, a été organisée jeudi à Alger à l’hôtel Mercure.
Cette cérémonie est venue en clôture des sessions de formation des formateurs en gouvernance participative locale qui se sont déroulées du 22 avril au 9 mai à Alger et dispensées par des experts internationaux, mobilisés dans le cadre du programme CapDel (Programme de renforcement des capacités des acteurs du développement local) qui est promu par le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire en coopération avec l’Union européenne (UE) et le Programme des Nations-Unies pour le développement (Pnud).
Ces formations de formateurs représentent une «étape majeure» dans la mise en œuvre du programme CapDel qui accompagne les grandes réformes de la gestion des collectivités locales, initiées par les pouvoirs publics, a-t-on encore précisé. Durant ces sessions de formation, les formateurs et formatrices nationaux ont pu acquérir des connaissances et des outils qui leur permettront, à leur tour, d’accompagner et d’encadrer, à compter du mois de juin 2018, les acteurs locaux dans les communes modèles du CapDeL (élus et cadres communaux, associations, acteurs économiques, femmes élues, jeunes).
Le programme CapDel vise, à travers le renforcement des capacités des acteurs du développement local, la promotion d’une gouvernance locale concertée et transparente, le renforcement de la cohésion sociale et l’émergence d’une économie locale solidaire et diversifiée. Il est mis en œuvre dans 10 communes modèles, représentatives de la richesse et de la diversité du territoire national, à savoir El Khroub (Constantine), Timimoun (Adrar), Béni-Maouche (Béjaïa), Ghazaouet (Tlemcen), Djemila (Sétif), Djanet (lllizi), Babar (Khenchela), Ouled Ben Abdelkader (Chlef), Tigzirt (Tizi-Ouzou) et Messaâd (Djelfa).
A. B.

The post Démocratie participative : Le projet CapDel fixe ses objectifs appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.

, , , , , , ,