Décès de Sergio Marchionne, président de Fiat: «Une grande fierté italienne»

1 Août , 2018 à 15:51  

De nombreux dirigeants ont rendu hommage à Sergio Marchionne, et pas seulement des patrons de constructeurs.
Réfractaire à la cravate et réputé autant pour le redressement de Fiat que pour ses plans ambitieux pas toujours concrétisés, Sergio Marchionne était un patron atypique dans l’industrie. Suite à son décès soudain il y a quelques jours à l’âge de 66 ans après 14 ans à la tête du groupe Fiat devenu FCA (Fiat Chrysler Automobiles), plusieurs dirigeants de l’industrie lui ont rendu hommage.
C’est notamment le cas de Bill Ford, président de Ford, qui a rappelé que «Sergio Marchionne était l’un des leaders les plus respectés de l’industrie, dont la créativité et la détermination farouche ont permis de rétablir la santé financière de Chrysler et de faire de Fiat Chrysler un constructeur international rentable». Mary Barra, PDG de General Motors, a souligné que Marchionne avait «créé un remarquable héritage dans l’industrie automobile». Dieter Zetsche, responsable du groupe Daimler, a écrit : «L’industrie automobile a perdu un véritable géant. Et beaucoup d’entre nous ont perdu un ami cher.»  Carlos Tavares, président de PSA, a déclaré : «Je salue la mémoire d’un grand capitaine d’industrie qui demeurera un exemple pour nous tous.»
Carlos Ghosn, son homologue au sein de l’Alliance Renault Nissan, a également fait part de la tristesse des équipes de son entreprise. Cette reconnaissance s’étend au-delà des plus grands constructeurs. Horacio Pagani, fondateur et dirigeant du fabricant de supercars qui porte son nom, s’est adressé à Marchionne : «Merci pour l’extraordinaire contribution apportée à l’industrie automobile et l’économie globale. Un modèle de rigueur, de détermination, de vision et d’équité ; une inspiration pour tout entrepreneur et tout homme. Une grande fierté italienne. Au revoir Sergio.»
Les développeurs des jeux vidéo Gran Turismo ont évoqué «l’impact considérable sur les industries de l’automobile et des sports mécaniques» de l’Italien. Même le président des Etats-Unis Donald Trump a fait savoir qu’il considérait Marchionne comme «l’un des dirigeants automobiles les plus brillants depuis les jours du légendaire Henri Ford».
Sergio Marchionne a été remplacé à la tête de FCA par Mike Manley, jusque-là patron de Jeep. A la présidence de Ferrari, c’est l’héritier de Fiat John Elkann qui lui succède.

The post Décès de Sergio Marchionne, président de Fiat: «Une grande fierté italienne» appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.