Conduite Autonome : Opel expose ses travaux

2 Oct , 2018 à 1:09  

Un futur automobile qui promet moins d’accidents de la circulation et donne au conducteur la liberté de lire, d’écrire ou de se détendre au lieu de surveiller en permanence la route : c’est la présentation que vient de donner Opel de ses derniers travaux en matière de voiture autonome.

Le constructeur fait partie de l’initiative “Ko-HAF – Kooperatives hochautomatisiertes Fahren”, un projet allemand de recherche commun sur une conduite coopérative entièrement automatisée qui a débuté en juin 2015. Le prototype Opel Insignia a montré toute l’envergure du potentiel de cette conduite coopérative hautement automatisée lors de la présentation des résultats définitifs de l’initiative Ko-HAF au Centre d’essais Opel de Rodgau-Dudenhofen.

Coopératifs, les systèmes de conduite hautement automatisés ne nécessitent pas un contrôle permanent du conducteur. Le conducteur peut s’adonner à d’autres tâches, mais lorsqu’il est invité par le système, il doit être en mesure de prendre le contrôle du véhicule dans un certain délai. Le véhicule doit donc être capable de « voir » le plus loin possible grâce à ses propres capteurs. C’est là que Ko-HAF intervient : les véhicules envoient des informations à un Serveur de Sécurité sur la situation de trafic qu’ils rencontrent, en signalant par exemple les chantiers de construction, les embouteillages et les accidents. Les renseignements sont recueillis et traités par le Serveur de Sécurité, ce qui permet de pouvoir établir une cartographie très précise et de la diffuser à l’ensemble des véhicules qui la sollicite, une sorte d’horizon artificiel qui offre un aperçu très détaillé de la route.

Le rôle d’Opel dans le projet Ko-HAF consistait à élaborer la numérisation de la cartographie et la manière dont la voiture doit redonner la main au conducteur pour sortir de l’état de conduite automatisée. Les ingénieurs de Rüsselsheim ont conçu l’architecture, les interfaces et les protocoles de communication du Serveur de Sécurité, qui sont actuellement en cours d’essai dans le cadre du projet.

A cela s’ajoutait un travail axé sur l’élaboration d’une méthode de localisation autonome du véhicule. Opel a conçu les algorithmes qui ont donné naissance à une cartographie et une localisation visuelle, les deux étant ensuite fusionnées avec les informations de la cartographie embarquée, celles fournies par les capteurs embarqués et le système mondial de Navigation par Satellite (GNSS). La méthode de localisation a été validée sur une Opel Insignia de test au centre d’essai Opel et sur l’itinéraire de test Ko-HAF qui emprunte les autoroutes autour de Francfort sur le Main.

Le second domaine sur lequel Opel a travaillé concernait les actions du conducteur, à l’exclusion de la conduite à proprement parler. Les ingénieurs du constructeur ont développé un logiciel et un système de capteurs capables de détecter et de catégoriser les actions du conducteur au moment où la voiture roule en automatique.

The post Conduite Autonome : Opel expose ses travaux appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.