Commerce : Nécessité d’accompagner les investisseurs et opérateurs économiques et les encourager à exporter leurs produits

14 Juin , 2018 à 12:08  

Le ministre du Commerce, Saïd Djellab,  a insisté, mardi à Sidi Bel-Abbes, sur la nécessité d’accompagner les  investisseurs et opérateurs économiques et les encourager à exporter pour  diversifier les revenus de l’économie nationale et contribuer au  développement durable.
M. Djellab a indiqué, lors d’un point de presse en marge de sa visite dans  la wilaya, que son département travaille de concert avec les représentants  de secteurs ministériels et d’autres instances pour le développement de  l’exportation dans le secteur agricole et ce, en application des  instructions et recommandations qui entrent dans le cadre de la stratégie  nationale Export 2019-2023, adoptée par le ministère dans le cadre du plan  d’action pour l’accompagnement des exportateurs dans la filière agricole et  réduire les difficultés pour aller vers la transformation et l’exportation. Le ministre a annoncé l’installation d’une équipe de travail au niveau du  ministère du Commerce qui œuvre à accompagner différents acteurs et  partenaires pour la réalisation du développement durable, soulignant qu’il  sera procédé, le 2 juillet prochain, à la mise en place d’un atelier de  travail avec différents investisseurs et opérateurs économiques ayant une expérience dans le domaine de l’exportation, pour étudier les modalités et  mécanismes susceptibles de stimuler les exportations dans le domaine    agricole, en application des instructions du président de la République,  Abdelaziz Bouteflika, qu’il a adressées aux participants lors des Assises  nationales sur l’agriculture le 23 avril dernier. Lors de sa visite des exploitations agricoles dans la daïra de Sidi Ali  Benyoub, le ministre a expliqué que la wilaya de Sidi  Bel-Abbes dispose d’un « grand potentiel » agricole et que les produits  agricoles ont connu un « bond quantitatif et qualitatif » durant les  dernières années, permettant au produit national de s’imposer sur les  marchés internationaux.
Said Djellab a insisté, au passage, sur la coordination entre les  différentes instances et les opérateurs économiques, l’accompagnement de  tous les  projets et l’encouragement des initiatives locales visant à  assurer un développement durable pour l’exportation des produits agricoles  et informer les exportateurs sur les exigences des marchés mondiaux selon  les standards internationaux.
Au sujet de la proposition contenue dans la Loi de finances complémentaire  de l’année 2018, qui concerne la création d’une taxe provisoire imposable  aux produits importés avec un taux variant entre 30 et 200 pour cent, le  ministre a expliqué que cette proposition vise essentiellement la  protection du produit national et, partant, du marché national au profit des entreprises locales leur permettant de glaner des parts sur le marché  national.
Le ministre a évoqué aussi la mise en application de mesures permettant de  rééquilibrer la balance commerciale à court terme et relancer le produit national, assurant que son département s’appuie sur deux éléments  déterminants pour la protection de la production nationale dans le cadre de  l’import substitution et de la diversification de l’économie.
A une question sur les causes du refoulement de produits agricoles  exportés récemment vers le Canada et la Russie, le ministre a expliqué que  cette opération de commerce extérieur « n’est pas liée à des conditions  phytosanitaires », faisant observer que le ministère du Commerce « veille au  suivi des opérations de commerce extérieur des produits agricoles et à ce que ces produits puissent répondre aux normes phytosanitaires  internationales exigées par le pays importateur, et ce, pour protéger  l’image du produit national à l’étranger. »
Said Djellab a souligné qu’il sera procédé à l’ouverture du dossier  portant sur l’organisation du marché et la distribution après l’Aïd El Fitr,  annonçant la mise en place d’un groupe de travail avec l’ouverture d’un  large dialogue avec les producteurs et les associations dans ce sens, durant  le mois de septembre prochain.
Le ministre du Commerce s’est rendu dans la zone industrielle du chef-lieu  de wilaya de Sidi Bel-Abbes où il a visité l’entreprise Chiali spécialisée  dans la production de tuyauterie et de matériels hydrauliques.
A l’entreprise khanthar qui produit des accessoires de véhicules, il a  écouté les préoccupations d’investisseurs ayant trait à la  commercialisation, l’exportation et obstacles auxquels ils sont confrontés.
A Sidi Lahcène, le ministre a visité le moulin Azzouz pour la production  de diverses denrées alimentaires, avant de clôturer sa visite dans la daïra  de Sidi Ali Benyoub où il a visité deux exploitations agricoles modèles de  production de fruits qui utilisent des techniques d’irrigation avancées.
Meriem L.

The post Commerce : Nécessité d’accompagner les investisseurs et opérateurs économiques et les encourager à exporter leurs produits appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.

, , , , , , , , , , , , ,