Après Hamel, Nouba, Mokdad Benziane…à qui le tour?

7 Juil , 2018 à 19:56  

Depuis l’éclatement de l’affaire de la cocaïne saisie au port d’Oran, ou l’affaire dite “Kamel El Bouchi (boucher)”, il ne se passe pas un jour sans que l’on entend des rumeurs qui circulent ici et là et qui évoquent d’éventuels limogeage au sein de l’institution militaire (gendarmerie nationale) et de la police nationale.

Les répercussions de cette énième affaire ne se sont pas fait attendre car le DGSN, Abdelghani Hamel fut le premier à en faire les frais. Celui-ci a été vite viré de son poste pour être remplacé par le désormais ex- Dg de la Protection civile, en l’occurrence le colonel Mustapha Lahbiri.

Le limogeage du patron de la Police nationale a surpris plus d’un étant celui-ci jouit de la confiance des autorités, lui qui aurait même des ambitions politiques d’atteindre la magistrature suprême.

En tout cas, le général-major Abdelghani Hamel ne fait pas l’adage car son homme de confiance, à savoir le chef de sûreté de la wilaya d’Alger, Noureddine Berrachedi, a lui-aussi été évincé de son poste quelques jours plus tard.

Bien que le limogeage de Berrachedi soit signé par Mustapha Lahbiri, cette décision ne peut à l’évidence être prise de côté de la DGSN n’était un feu vert venu du haut du palais d’El Mouradia.

L’opération ne concerne pas uniquement la police nationale, car le commandant de la Gendarmerie nationale, le général-major Menad Nouba a été limogé, cédant ainsi la place au colonel El Ghali Belkicer.

Si l’éviction de Hamel, s’explique selon des observateurs, par ses propos tenus au lendemain de son retour de l’étranger, en lâchant une expression qui aurait précipité son départ: “celui qui veut lutter contre la corruption doit être propre”.

Cependant, la mise à l’écart de Menad Nouba, dont le corps est en charge de l’enquête dans le cadre de cette même affaire continue de susciter bien d’interrogations.

Un autre haut responsable de l’institution militaire n’a pas été non plus épargné par cette opération, à savoir le général major, Mokdad Benziane, le désormais ex-responsable des ressources humaines au ministère de la Défense nationale et chef de service des sports militaires.

A l’aune des changements opérés au sein des différents corps de sécurité, il est utile de se demander si d’autres têtes ne risquent pas de tomber dans les jours à venir?

Mohamed Meslem / Traduit par: Moussa. K.

The post Après Hamel, Nouba, Mokdad Benziane…à qui le tour? appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.