Aïn Smara: La mairie et les pôles universitaires ‘2′ et ‘3′ dans le noir

14 Juin , 2018 à 11:34  

Par A.Mallem,

Aïn Smara: La mairie et les pôles universitaires ‘2′ et ‘3′ dans le noir

Hier, des informations que nous avons reçues des pôles universitaires constantinois 2 et 3, situés à Ali Mendjeli et sur le plateau de Aïn El-Bey, faisaient état de la coupure du courant électrique le matin dans ces sites pour non paiement de dettes envers la société algérienne de distribution de l’électricité et du gaz de Constantine, SDC, comme elle s’appelle maintenant et non plus la société de distribution de l’Est (SDE).

Nos sources qui semblent être bien au fait du dossier, ont même indiqué que les montants des créances détenues par la SDC sur ces clients étaient de l’ordre de 3,4 milliards de centimes pour le pôle universitaire 3 qui comprend la direction de l’université et l’administration des œuvres universitaires de Aïn El-Bey, et de 2 milliards de centimes pour le pôle 2 situé à Ali Mendjeli. Nous avons appris ensuite que la même mésaventure est arrivée à l’APC de Aïn Smara à laquelle le courant avait été coupé la veille, soit le mardi dans la soirée. Comme nous n’avons pas pu entrer en contact avec des responsables de la SDC, nous nous sommes orientés vers les concernés par ces coupures. M. Latrèche Mohamed El-Hadi, recteur de l’université 2 Abdelhamid Mehri de Ali Mendjeli, a nié complètement que son établissement universitaire ait été visé par une coupure quelconque de courant électrique. Mais M. Bouras, le recteur de l’université 3 Salah Boubnider, a confirmé la coupure en précisant toutefois que celle-ci n’avait duré qu’une demi-heure, «parce que le paiement n’était pas encore parvenu aux services de la SDC et nous leur avons établi rapidement des chèques. Ensuite, nous avons expliqué le problème au directeur de cette entreprise qui a été très compréhensif et le courant a été rétabli», nous a expliqué M. Bouras.

Quant au cas de l’APC de Aïn Smara, le secrétaire général M. Hachani Mohamed-Salah n’a pas nié la coupure qui, selon lui, a été opérée par erreur dans la soirée du mardi. «Le lendemain matin, le courant a été rétabli», s’est-il contenté d’indiquer sans aucune forme d’explication.

Signalons à ce sujet que les coupures de courant qui visent les organismes et les institutions publiques ont tendance à se répéter ces derniers jours car elles résultent d’un programme établi par la SDC pour la récupération des créances détenues sur ces organismes et dont les détenteurs se révèlent récalcitrants au règlement, et ce malgré les correspondances et les mises en demeure qui leur ont été envoyées.

Rappelons qu’il y a plus d’une semaine c’étaient l’entreprise Seaco et les APC d’El-Khroub et de Zighoud Youcef qui avaient été visées par des coupures de courant pour défait de paiement de créances.

The post Aïn Smara: La mairie et les pôles universitaires ‘2′ et ‘3′ dans le noir appeared first on .

Source d'origine de l'article : lire.

, , , , ,