Algérie: Reprise des travaux du gazoduc entre Bejaia et Aokas

13 Sep , 2017 à 15:58  

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a donné mardi le coup de starter pour la reprise du projet du gazoduc entre Bejaia et Aokas, dont les travaux ont été gelés depuis 2004 à cause d’une opposition de quelques riverains réclamant un autre tracé, suffisamment éloigné de leurs habitations.

Malgré les assurances apportées par de nombreux experts sur l’absence de dangers sur le site, un trio de particuliers a persisté à s’y opposer au point de contrarier sa progression et de priver d’approvisionnement en gaz naturel, quelques 80.000 foyers, situé à l’est, notamment Souk-el-Ténine,

Melbou, Tamridjt, Darguinah et Taskriout, toutes localisées dans la wilaya de Bejaia et Ziama Mansouriah et deux autres communes avoisinantes dans la wilaya de Jijel.
Dans chacune des municipalités concernées, les réseaux de distribution y sont achevées et les foyers raccordées au réseau public, sans pour autant jouir de l’arrivée du gaz dans les robinets, les travaux s’étant arrêté à hauteur du village de Tidelsine, à12 kms à l’Est de Bejaia, sur une distance de 1,2 km. Le village quant à lui en bénéficie depuis des années.

Désormais, la reprise des travaux et avant la fin du mois de décembre 2017, ce sera, prés de 10.000 foyers, qui en gouteront à ses bienfaits en attendant le raccordement des autres localités, inscrites dans un projet global de rattrapage et qui prévoient le branchement de plus de 50.000 foyers.

Le ministre qui s’est félicité de la levée des contraintes sur le projet a exhorté les responsables du groupe Sonelgaz a doublé d’efforts pour concrétiser rapidement l’ensemble de ce programme et faire passer ainsi le taux de pénétration du gaz dans la wilaya de 46 à 56 % avant la fin de l’année et la ramener ainsi dans le giron de la moyenne nationale.

Source d'origine de l'article : lire.

, , ,