Ait Hichem: Le tapis en fête

17 Août , 2017 à 11:34  

Ce produit ancestral qui a acquis une renommée mondiale peut à lui seul représenter un créneau pouvant faire vivre la région.
La fête du tapis d’Aït Hichem est donc rentrée au bercail. Le coup de starter a été donné hier dans ce village mythique en présence des élus et des représentants des pouvoirs publics. Cette manifestation, qui débute aujourd’hui, se poursuivra jusqu’au 21 de ce mois. Pour marquer le retour de cette fête sur les hauteurs, les organisateurs ont concocté un riche programme culturel et artistique.

Pour cette 10ème édition, les femmes tisseuses d’Aït Hichem se sont entourées des diverses parties prenantes. C’est ainsi que l’on retrouve, en toute logique, la direction du tourisme, l’Assemblée populaire de wilaya ainsi que l’Assemblée populaire communale d’Aït Yahia. Le programme est riche par ses diverses expositions qui se tiendront jusqu’à la clôture. Cette même exposition est riche car elle n’est pas seulement ouverte aux tapissiers, mais à de nombreux artisans comme les bijoutiers, les potiers et les couturiers.

Cette journée d’ouverture sera également marquée par une cérémonie grandiose agrémentée d’un grand banquet «Lwaâda» au couscous pour tous les invités et les visiteurs. Les soirées, selon les organisateurs, seront toutes empreintes d’un programme artistique fait de chants, de poésies et de musique. Demain, une conférence abordera l’estampillage du tapis d’Aït Hichem alors qu’une représentation théâtrale est attendue dans la soirée, animée par l’association culturelle du village Bouidel. Samedi prochain, parallèlement à l’exposition permanente, se tiendront de nombreuses conférences animées par les représentants des dispositifs d’aide à l’emploi des jeunes comme l’Ansej, l’Anem et l’Angem. Des expositions auront lieu également afin de vulgariser les dispositifs en question auprès de la jeunesse.

La même ambiance règnera dimanche prochain au village Aït Hichem qui retrouve ainsi sa fête traditionnelle. L’animation culturelle et artistique sera ponctuée par des conférences, à l’instar de celle qui traitera justement du secteur de l’artisanat et de son rôle dans le développement économique local. Le 21 août, ce sera la journée de clôture avec sa fête grandiose qui sera marquée par la remise de prix aux participants.

Ainsi, le village Aït Hichem aura repris sa fête. Son produit ancestral, qui a acquis une renommée, mondiale, peut à lui seul représenter un créneau pouvant faire vivre la région, pour peu que le climat soit favorable à l’éclosion d’idées novatrices. A cet effet, justement, beaucoup de personne espéraient que les responsables du secteur aient l’idée de faire participer les acteurs du secteur du tourisme. L’organisation de circuits touristiques est une manière incontestable pour faire connaître cette fête à un plus large public.

Des voix proposent d’ailleurs d’organiser des circuits, en partenariat avec les agences de voyages et les services des transports pour connecter ces fêtes entre les villes littorales qui accueillent en ce moment des milliers d’estivants venus de toutes les wilaya du sud du pays. Ces derniers représentent un gisement inestimable d’acheteurs qui peuvent faire le bonheur des artisans qui n’attendent que cela pour faire vivre et développer leurs métiers.

Source d'origine de l'article : lire.

, , , , , ,